Petite histoire de ma rencontre avec Jérémy aLamanon | Alamanon Aller au contenu principal

Petite histoire de ma rencontre avec Jérémy aLamanon

Soumis par Michel Alain Rakotobe le ven 08/12/2017 - 19:31

Mon premier contact avec Jérémy a été au travers d'activités de jardinage auxquelles j'ai participé au sein de l'association Jardins de l'Utopie à partir du milieu de l'année 2008. A cette époque, le jardin potager près de l'entrée de la bibliothèque universitaire Pierre-Mendès-France en était à ses débuts. On y plantait des patates, salades et autres légumineuses plus rustiques, selon les saisons. 

A cette époque donc, il m'arrivait de passer pendant qu'un "jardinier" s'occupait des parcelles, et de m'arrêter pour donner un coup de main lorsque j'en avais la possibilité. 

Donc de coup-de-main en coup-de-main, j'ai essayé de m'investir un peu plus et c'est comme cela que Jérémy et moi avions pu échanger sur beaucoup de discussions durant nos tours communs d'arrosage des plantes.

De plantes en discussions ou de planctons en discussion ou deux plans en disqu... heu... Sion? Enfin, petit à petit, le domaine artistique est devenu un autre sujet de prédilection commun.

 

La musique ne s'est pas imposée d'emblée comme catégorie artistique de rapprochement entre Jérémy aLamanon et moi. Il y avait eu tout d'abord Thibault, qui était comme nous membre actif de l'association de jardinage, et qui se spécialisait dans le domaine de l'image. Notre collègue membre avait donc plusieurs projets photos et vidéos, et parmi ceux-ci, un projet de couverture photographique pour Jérémy. C'est à travers ce travail que j'ai pu découvrir que Jérémy avait déjà enregistré des chansons et qu'il comptait alors deux autres membres au sein de sa formation musicale aLamanon.

J'ai donc pu ainsi écouter les premières chansons du groupe d'une mix-tape qui était clairement de style "chansons françaises", dont une qui m'avait bien plu, "Cowboy sans ch'val", parce qu'elle incorporait, entre autres, agréablement du country.

 

Et nous avons alors commencé à plus nous focaliser sur le domaine artistique musical. On essayait de se voir pour discuter de musique ou en jouer lorsque Jérémy avait sa guitare. Je commençais petit à petit à m'imprégner du style musical d'aLamanon, chanson française à texte, mais qui peut comporter des apports non négligeables d'autres styles. On a appelé cela "franco-folk" un moment. "Franco" pour ne pas oublier que c'est de la chanson française, "folk" pour dire "populaire", dans le sens "pour tous".

Vu que finalement durant nos petites rencontres musicales, mon jeu à la guitare rentrait dans un style qui pouvait apporter quelque chose aux chansons d'aLamanon, Jérémy  m'a proposé en mai 2009 de participer à des enregistrements avec son groupe aLamanon en tant que co-artiste.

C'est ainsi que j'ai fait mon premier enregistrement studio avec le groupe aLamanon avec la chanson "Le hasard..." , qui était une composition personnelle. Je suis vraiment reconnaissant envers Jérémy de m'avoir permis de la mettre en musique, et à tout le groupe, parce que le résultat est allé bien au-delà de ce que je pouvais imaginer. La guitare à "dos rond", une Ovation je crois, sur laquelle j'ai jouée était en plus une merveille.

Micellinium, Alamanon, Grenoble
Soumis par Michel Alain R… le Vendredi 8 décembre 2017 - 19:31
Dernière modification
Vendredi 8 décembre 2017 - 19:31

Ajouter un commentaire

Texte brut

  • Balises HTML autorisées : <em> <strong> <u> <br> <p>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
je souhaite m’abonner à la newsletter de la Compagnie LAeA ?
CAPTCHA Cette question sert à tester si vous êtes ou non un visiteur humain et à empêcher les soumissions automatisées de spam.
7 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.