Vincennes

--:-- / --:--
Alamanon
Votre note : Aucun(e) Moyenne des notes : 3.3 (2 votes)
Paroles
Un vent souffle dans la flaque, et d'un coup brise l'opaque
d'un petit coin de bitume, de ce quartier sous la lune.

Entre les tours HLM, je me balade un peu blême,
les mains au fond de mes poches et je pense en gavroche.

Il est bien dix heures du soir, il a cessé de pleuvoir,
les derniers oiseaux chantonnent et j'entends que pleure un môme.

Chaque foyer réverbère un petit peu sa lumière,
certains ferment leurs volets, d'autres aiment les feux follets...

A leurs balcons des étoiles, qui au Nord au Sud parlent
à toute âme un peu tranquille qui projette son nombril.

J'ai choisi la plus discrète, pourquoi je n'sais pas c'est bête,
« mais est-ce qu'on peut tout savoir ?» j'vous l'demande Monsieur « bonsoir » ;

« D'ailleurs ce gosse Madame, qui (« tiens !» ) à présent se calme,
pourquoi tous les soirs le même, pleure et pleure quartier Vincennes ? »