Une vieille déesse

--:-- / --:--
Alamanon
Votre note : Aucun(e) Moyenne des notes : 3.6 (1 vote)
Paroles

Plus de nouvelle il semble que tu as refait ta vie
C’est douloureux de ne pas savoir où et si tu réussis
Alors, j’attends pour ne pas être un poids mais plutôt un appui
Je suis veille déesse toute ridée et je me suis gravée dans ta mémoire

Petit bonhomme, je t’ai vu en couche culotte et mal appris
Et puis enfants plus colérique qu’un jour de trombe de grandes pluies
Quand les orages viennent que les grands enfants demandent un abri
Je suis une vieille déesse qu’a travaillé et qui me suis gravée dans ton espoir

Adolescent, tu voulais être quelqu’un de juste et de gentil
Mais les filles te rendaient méchant et décidé comme la folie
Tu n’voulais pas comprendre qu’entre elle et toi y’avait surement la vie
Je suis une vielle déesse, deux fois mariées et qui me suis gravée dans ton regard

A vingt ans, tu prenais ton sac mal assuré et trop rempli
Tu partais lourdement pour revenir plus léger et poli
Mais plus triste d'avoir vu le monde alors vite tu es reparti
Je suis une vieille déesse qui t’aime tu vois et qui te suis partout quand il est tard

Moi qui suis né bien avant toutes ces nouvelles technologies
J’ai connu la misère, ô oui comme beaucoup de gens d’aujourd’hui
J’ai vu mourir mon père ma mère et puis aussi mes deux maris
Je suis une vieille déesse qui t'aime tu vois, et souvent prie pour vous mes p’tits zonards

Tu penses que tu peux pardonner aujourd'hui c’est que tu suis
Qu’on t’ait mal mené courbé et souvent donné du mépris
C’est que celle que tu cherches ne doit plus être tellement loin d’ici
Je suis une vieille déesse, je suis ridée je te le dis donne lui ta meilleure part.