La reine des abeilles

--:-- / --:--
Alamanon
Aucun vote pour le moment
Paroles

j'étais un œuf, une larve, une nymphe
je casse l'opercule de mon nid de cire
je me débarbouille je fais ma toilette
je découvre que j'ai des ailes, je suis une abeille

mes semblables ont des antennes une trompe
Ici fusent les signaux tout se coordonne
ma vie commence, je vous conte l’histoire
de ma ruche, de ma famille, de ma mère

La reine des abeilles, au printemps

je suis ventileuse, bâtisseuse, balayeuse
magasinière, cirière ou sentinelle
je transforme le nectar le pollen
je fais la cire ou la gelée royale

dans ma ruche est une activité de dingo
ça bourdonne, c'est enivrant de miel
bientôt, je pourrai sortir, butiner les fleurs
ah quelle lumière, c'est donc ça le soleil !

La reine des abeilles, au printemps
Vole très haut dans le ciel elle attend

Les éclaireuses font des danses
circulaires ou frétillantes montrent la distance
quel balai, je crois je sais où je vais
l'odeur des fleurs m'appellent sur la route du miel

acacia, tilleul, pin, ronce, châtaigner
miellat de puceron, coquelicot, cerisier
eau nectar pollen ou propolis
je ramène ma récolte à ma famille.

La reine des abeilles, au printemps
Vole très haut dans le ciel elle attend
Une tribu de faux-bourdons mâles suit son train

Les faux-bourdons aperçoivent la nouvelle reine
à ses phéromones, ils s’abandonnent
vierge elle s’accouple à un premier mâle
qui perd son sexe dans cette course nuptiale.

moi qui vous conte cette histoire
chers auditeurs, je vous demande de me croire
dix fois ma sœur élue traversera la horde
dix fois mes frères se sacrifieront, avouez qu’ils ont du cœur.

La reine des abeilles, au printemps
Vole très haut dans le ciel elle attend
Une tribu de faux-bourdons mâles suit son train
Les vainqueurs de ce vol nuptial, mourront sur le champ, vaillants !